Sûreté aéroportuaire : des métiers d’avenir

Les croissances observées dans les trafics aériens et les questions de sécurités suscitent l’apparition d’une multitude des métiers d’avenir. Parmi ces métiers qui ont le vent en poupe, ceux relatifs à la sûreté aéroportuaire bénéficient d’une hausse impressionnante des offres  de recrutement. Un poste dans ce cercle d’agents chargés d’empêcher l’embarcation de tous éléments nuisibles sur les vols pourrait être la bonne option de carrière. Si vous y pensez, alors prenez le temps de découvrir les avantages du métier, le profil, les missions et où se fait embaucher.

Les avantages à choisir un métier dans le secteur de la sûreté aéroportuaire

Comme énoncé précédemment le secteur aéroportuaire est confronté à des défis de performance et de sécurité grandissante. Un phénomène qui justifie la hausse des offres de recrutement au poste d’agent de sureté aéroportuaire. Il s’agit auparavant d’un métier réservé vu la sensibilité des opérations qu’elle implique. Il est aussi prisé du fait des nombreux avantages qu’il confère.

Mise à part la forte croissance des offres dans le secteur, les métiers de sureté aéroportuaire sont des emplois stratégiques. Pour cette raison, un emploi dans ce secteur offre une certaine stabilité de vie. Ce secteur offre une bonne évolution de carrière et des possibilités d’une spécialisation en contrôle, en encadrement ou encore en supervision. Avec quelques compléments de formation, on peut devenir profileur ou opérateur d’escale. Le cadre de travail convivial, un environnement d’interaction avec un public international et le travail d’équipe sont aussi autant d’avantages qui poussent à opter pour ce secteur.

Ne l’oublions pas, le salaire proposé pour les postes dans ce secteur constitue un grand facteur d’attraction. En effet, le SMIC pour ces postes est de 1500€ le mois. Un montant qui peut monter jusqu’à 2600€ en fonction de l’ancienneté et l’entreprise recruteur. Alors comme on peut déjà l’imaginer un métier si prisé nécessitera un profil bien particulier.

Le profil d’un agent de sûreté aéroportuaire

Encore appelés opérateurs de sureté aéroportuaire, ces personnels doivent être dissociés du personnel de sécurité. En effet, leur rôle se différencie de celui des agents de sécurité du fait qu’ils n’assurent pas la sécurité des biens. Ils constituent plutôt un rempart, contre l’entrée d’éléments indésirables dans l’environnement aéroportuaire et dans les vols surtout. Leurs tâches peuvent porter tant bien sûr les passagers, sur les bagages que sur le personnel et les fournitures. Dans un aéroport, il est assez facile de les reconnaitre à leur accoutrement sombre.

Les compétences et dispositions d’un agent de sûreté aéroportuaire

Les opérations pour lesquelles les agents de sureté aéroportuaire sont déployés nécessitent des compétences et dispositions particulières. Parmi ces dernières, nous retrouverons :

  • Une bonne préséance qui inspire la confiance et l’autorité,
  • Une bonne aptitude d’observation des comportements et d’analyse psychologique
  • La maitrise des règlements sur le traitement des passagers et des bagages
  • L’aptitude à travailler avec les outils technologiques tels que les détecteurs et le visionnage 3D
  • L’aptitude à s’exprimer en plusieurs langues particulièrement l’anglais et le français
  • Une bonne condition physique, car il s’agit d’un travail qui se fait debout. De plus, l’aspirant à ce poste doit être disposé à travailler de jour comme de nuit, les weekends comme les jours fériés.
  • L’aptitude à travailler en équipe
  • Des compétences en gestion efficace des conflits

Pour finir, on ne pourrait prétendre à ce poste sans être doué de vigilance, de la maitrise de soi, de la souplesse ou de fermeté. Il s’agit donc d’un mélange particulier de compétences qu’on ne peut obtenir que par une formation.

La formation pour devenir agent de sûreté aéroportuaire

Pour se faire une place dans ce secteur, il est indispensable d’obtenir un certificat. L’obtention de ce diplôme passe par une formation de pointe (CQP ASA Typologie 10) de 186 heures. Après validation des tests d’évaluation, l’aspirant à la profession d’agent de sureté pourra recevoir son certificat de qualification pour exercer dans ce corps.

La mission d’un agent de sûreté aéroportuaire

Les missions d’un agent de sureté aéroportuaire sont variées et délicates. Elles peuvent être résumées comme suit :

  • Offrir le premier accueil aux passagers et contrôler leur identité ainsi que de leur billet
  • Faire transiter les passagers vers l’espace d’embarcation
  • Collecte des bagages
  • Filtrage et/ou inspection des bagages, des frets, des courriers, des véhicules, les fournitures et équipements
  • Réaliser la surveillance en vue de détecter les objets inadmissibles dans l’enceinte aéroportuaire. Une opération réalisée avec l’emploi des détecteurs et des techniques d’observation et de palpation

Qui recrute pour ces métiers?

Les emplois dans ce secteur sont en général proposés par des structures privées en sous-traitance avec l’aéroport. Parmi ces structures, on retrouvera les compagnies aériennes, les sociétés d’assistance aéroportuaire, les sociétés d’exploitation et ceux s’occupant du fret. Le certificat en main, les aspirants ont toutes les chances de décrocher un emploi avec ses sociétés.

En définitive, le métier d’agent de sûreté aéroportuaire est une bonne option si vous recherchez une profession d’avenir. Cependant, il faut s’assurer de justifier des dispositions physiques et le mental nécessaire pour ce travail. Si vous pensez avoir les acquis de base nécessaire pour cette profession, alors penser a une formation. Sans quoi les portes de cet univers, vous resteront étanchement fermer.

Replikultes