Précédent | Suivant | Jouer

Le site est actuellement en maintenance, nous faisons tout notre possible pour qu'il redevienne complètement fonctionnel rapidement.

Fiches de films - Répliques

Film suivant (Hypnose) (Hudson Hawk) Film précédent

Human Traffic

/ 10 (Moyenne : 10 / 10 pour 38 notes)
[-] Ajouter une réplique



[-] 5 répliques en attentes
  • 06/06/2012 @ 17:36:01 Gorka - Père de Moof : On peut savoir qui tu appele à...
  • 31/05/2011 @ 16:34:10 Plume - Jip: D'enfer mec, d'enfer! C'est la branlette l...
  • 10/09/2010 @ 10:14:05 Marcohornet - Au début du film dans la présentation de Moff...
  • 05/04/2010 @ 20:48:42 aaron_theory - " Le présent s'est envolé. Les fantasmes font...
  • 05/04/2010 @ 20:47:17 aaron_theory - - Précisez si possible le moment du film où c...

22 répliques

Réplique #8738 | [-] 7 [+] (7 votes)

Yeah, you. Yes, you !Jip : You ... lucky, lucky people. Yeah, you. Yes, you ! Fuckin’ away. Aren’t you ? Fuckin’ away. Like your late for evolution, or something. Yeah yeah, oh yeah, every one’s, I know. Every body had it, except me ! The Prince of Paranoia ! Yeah ! You see, at the moment I’m dialling with a monumental case of Mister Floppy, and he is killing me ... softly. Yeah funny, isn’t it. Well that’s me, I’m afraid. Stress to the max. A legend of my own ego. If you think I’m fucked up, you should check out my friend.

Réplique #8739 | [-] 15 [+] (17 votes)

Moff : Je baise avec la musique moi. Et je peux vous l’dire, je tiens toute la nuit.

Haut de la liste

Réplique #8740 | [-] 8 [+] (8 votes)

Moff : Je prends un super pied à me défoncer grave, et à kiffer la musique.

Proposé par : Rami Réplique #10065 | [-] 6 [+] (6 votes)

Drogués : Les Basses étaient si forte ... qu'on sentait les vibrations jusqu'en Jamaïque.

Réplique #8741 | [-] 10 [+] (10 votes)

Il racole en style.Jip : Koop, il est clean. Mais c’est un dealer de vinyle grave. Sous couvert d’amitié il les rends tous accros. Il racole en style.
Koop : Ça, ça a été fais par des fumeurs de crack dans le couloir de la mort. Tout les p’tits interludes : les bruits d’prison, tout ça, c’est du vrai. Il se sont baptisés les Itchy Trigger Finger Niggers.
Rappeur : Ouai j’le prends ! Ah c’est du vrai ça.
Koop : Ouai ouai ouai ouai mec, y’a pas à hésiter. C’est 200 balles.
Rappeur : 200 balles ?
Koop : Ouai mec. Tu sais bien que le prix d’une œuvre augmente quand le peintre est mort, ba le prix d’un album de Hip-Hop augmente quand les gangsters se font coffrés. Si ils passent sur la chaise électrique ça monte en flèche.

Réplique #8742 | [-] 5 [+] (5 votes)

Clients : T’as du Jungle là ?
Koop : Ouai ! Y’a Tarzan et Jane qui viennent d’atterrir par la première liane du matin.

Réplique #8743 | [-] 7 [+] (7 votes)

Obligés de jouer les 6PO.

Jip : Putain ! Putain je déteste ce boulot ! Bordel ! On passe 9h par jour, 5 jours par semaine, incarcéré dans cette putain de boutique à la con, obligés de jouer les 6PO avec des connards condescendants toute la journée, merde ! Faut qu’on s’abaisse à lécher l’cul des clients, on s’fait malmené par un espèce de mini Hitler qui nous mène à la trique à longueur de temps.
Patron : Mais bordel, arrête ça suffit. Tu fais que pavasser et glander. Si tu veux bosser dans cette boite faut peut être assurer un max, maintenant mets de l’ordre dans les t-shirts, range les jeans et mets les par couleurs, en ordres, classés, par taille, c’est ton dernier avertissement.
Jip : J’endure l’enculage patronal, comme tout le monde pour payer mon loyer.

Haut de la liste

Réplique #8744 | [-] 5 [+] (5 votes)

Nina : Merci à vous tous, merci à vous. Je m’sens déjà éblouie de faire parti des 2 millions de chômeurs. Euh ... j’ai hâte de rester le cul vissé au canapé, de dormir le jour plutôt que la nuit et de regarder enfin tous les feuilletons à la télé.

Merci à vous tous, merci à vous.

Réplique #8745 | [-] 13 [+] (15 votes)

Lee : J’vais bientôt faire partie de la génération chimique : colombe, p’tit prince, Mitsubishi, éclair, dollar, buddha, p’tite fraise, portable, simpsons, pomme, tournesol, trop puissant, ça cartonne. Hyper méga, c’est trop sur, pur de dur, un demi exta de rab et on rigolera grave.

J’vais bientôt faire partie de la génération chimique.

Proposé par : Jc Réplique #13633 | [-] 4 [+] (4 votes)

Koop : T'as la tronche de fête pour ce soir ?

Nina : Mieux qu un cameleon sous acide.

Réplique #8746 | [-] 8 [+] (8 votes)

Jip : On va être plus space que Neil Armstrong.

Proposé par : erny Réplique #12735 | [-] 5 [+] (5 votes)

Moff : Hey Mec ! Mec tu ... T'as vu Taxi Driver ?
Le chauffeur : Ouai.
Moff : Hey ... Dis moi ! Ca t'parles dans l'genre, enfin heu tu vois ?
Le chauffeur : Ouai.
Moff : Rha ouai bordeeelll ! Ce s'rait dingue tu comprends ?! Tu tu pourrais être le Travis Bickle de Cardiff, une vraie bombe à r'tardement ?! Non non non non putain t'y croirais ! T'imagine faire ça ?! T'imagines faire le Travis ?! Putaaaiiinnn ! Si c'était moi, il faudrait que j'me chope une célébrité, un mec comme ADIEU PETE ! TU FAIS CHIER TOUT L'MONDE MON VIEUX !heuuu enfin comment il s'appelle heuuu heu ah merdeuh ... Ah, mais comment il s'appelle merdeuh ! Heu heu le couineur là joli coeur anglais ! Oui maous costaud tu vois, il est trop moche ! Peter André ! Peter André ! Ouais ! J'pourrai pas l'flinguer comme ça ... Tu veux rigoler, hein ?! Nooonnn ! Ah non ce s'rait pire que d'engloutir une religieuse sans avoir léché la crème d'abord ! A mon avis ce serait pas correct de pas l'torturer un peu avant, tu vois c'que j'veux dire hein ?! C'qui vient tout de suite en tête, c'est l'arrachage des ongles un par un ! Suivit par une séance intense d'électrodes sur les testicules ! Ouai ouais putain, lui enfoncer un cintre en fil de fer dans l'trou d'pine qui l'ait mal ce connard ! Et pour finir une balle pile entre les deux yeux ! Et là dis bonjour au ... au grand Belzébuth pour qui t'as travaillé sur terre si longtemps Pete ! ADIEU PETE ! TU FAIS CHIER TOUT L'MONDE MON VIEUX ! [Il imite le bruit d’une  mitraillette avec la bouche] Putain d'bordel, mec !
Le chauffeur : Sûr.
Moff : Ah ah ! Il est trop bon ce film, hein mec ouai ! Ah ah ! Ah ...

Haut de la liste

Réplique #8747 | [-] 4 [+] (6 votes)

Lee : J’pensais que j’allais juste gober et m’éclater. Paraît que ça flingue le cortex. Qu’est ce qui va m’arriver ?
Professeur : Nous sommes persuadés que l’extasie entraîne une baisse de la sérotonine et peux conduire à la dépression ultérieurement.
Jip : Ouai d’accord Doc, ok. Mais le bon côté des choses c’est que tu auras un super sentiment d’empathie avec tout le monde. Tu pourras être très proche de t’es amis et dire des trucs que t’as jamais réussi à dire avant.
Professeur : La surchauffe du corps lorsque on danse sous extasie accrois le rythme cardiaque et les palpitations, et peux causer une hyperthermie entraînant la mort.
Jip : Statistiquement, t’as plus de risque de risque de claquer en avalant une feuille de laitue de travers ou lors d’une dispute dans un bar qu’en gobant un exta. L’alcool tue 30.000 personnes par an, rien qu’ici, en Grande Bretagne. Mais ça fais rien, parce que c’est une bonne drogue imposable alors on laisse courir.
Professeur : Votre pénis se ratatinera puis, vous n’aurez plus d’érection.
Jip : ...
Professeur : Quiconque prends régulièrement de l’extasie, cogne contre le mur ses parents, le conscient de l’inconscient. Et un jour à venir, au lieu de tendre la main vers les lasers il se pourrait que vous la teniez vers une ordonnance.

Proposé par : Heather Réplique #16196 | [-] 12 [+] (12 votes)

Jip : Le présent s'est envolé. Les fantasmes font partie de la réalité, et on enlève les freins. On pense clairement, et pourtant, on ne pense pas. Et cela nous semble bien. On arrête d'essayer de tout maîtriser. Des flots tièdes de substances chimiques en nous, on fluctue. Est-ce l'effet de lésions cérérébrales ? On oublie les chagrins, les blessures de la vie, on veut s'envoler ailleurs. On ne se sent plus menacé par les autres, toutes nos inquiétudes se sont ... évaporées. On est dans les nuages à présent, on est grand ouverts, on est des spationautes en orbite autour de la Terre, ouais. Tout le monde à l'air ... à l'air superbe d'ici. On est ivre d'émotion, on désire l'inateignable. On met notre santé mentale en péril pour quelques instants de clairvoyance. Tant d'idées, si peu de mémoire ... La dernière pensée est tuée par anticipation de la prochaine. On est saisi par un irrésistible sentiment d'amour. On flotte à l'unisson, on est ensemble. J'aimerais que ce soit vrai. On veut un niveau universel d'harmonie, où on se sentira à l'aise avec tout le monde. On est en rythme, éléments d'un mouvement. Un mouvement d'évasion. On fait aurevoir de la main. En fin de compte, on veut juste, être heureux ... Ouais. Ouais ... ah ah ah minute, putain, ... qu'est-ce que j'ai raconté ?

Réplique #8749 | [-] 8 [+] (8 votes)

Drogué : Ouai mec, Star Wars c’est sur que ça parle de la culture de la dope, c’est évident putain, c’est clair que c’est ça.
Moff : Mais un peu gars, mais c’est évident ! Mais d’ailleurs qu’est ce qu’il fumait Jabba dans sa grosse pipe à eau ? Et il loupait ...
Drogué : Mais ouai, mais hey c’était de l’opium mec.
Moff : Mais bien sur que c’était de l’opium.
Drogué : Ça y est, y’a qu’à voir sa langue, et sa putain d’queue.
Moff : Evidement. Mais attends attends, écoute, Ian Solo, il a un compartiment de contrebande dans son Faucon tu sais, mais c’est qu’un dealer de poudre intergalactique. Tu m’suis ? Il assure ce mec !
Drogué : Putain et puis Yoda il est en pleine descente depuis à peu près 500 ans ...
Moff : Bien sur !
Drogué : Et il est mal le pauvre bâtard. Avant, avant il était grand, il était beau, comme tu sais, comme ...
Moff : Comme Chewbacca ! Hey tu vois c’que j’veux dire maintenant ?
Drogué : Et maintenant, hey tu vois, il est pire qu’un nain de jardin, et il a des oreilles pointues, trois tifs blanc et des sabots !
Moff : Des sabots ! Voilà ! C’est ce que j’allais dire ! Ouai, des sabots ! La dégringolade putain ! Ouai et puis l’Empereur ! Alors, alors le putain d’Empereur, le top cracker de la Galaxie, il s’est rempli les poches, il s’est fait tant d’argent et vendant du crack à tous les junkies de l’espace qu’il s’est construit sa propre planète ! Tu me suis ? Avec l’argent d’la drogue !

Réplique #8750 | [-] 4 [+] (4 votes)

Jip : La santé mentale, comment tu définis ça ? Comment tu définis ça toi ? Hein ? Comment on sait, comment on peux dire que les gens soit disant « malades mentaux » comment on sait qu’en fait ils sont pas branchés sur des perspectives sensorielles supérieures ?
Koop : Ouai.
Jip : Comment dire, un autre univers en avance sur nous tu vois ? Plus loin. Et qu’on les as pas rattrapés.

Proposé par : Mrik1 Réplique #4171 | [-] 9 [+] (9 votes)

Moff : Ecoutes moi ça : l’Empereur veux maîtriser l’espace Extérieur, Yoda veux explorer l’espace Intérieur. C’est ça la différence fondamentale entre le bon et le mauvaise côté ... de la Force.
Drogué : Merde.
Moff : Putain, mais putain !
Drogué : Oh putain la vache mec !
Moff : Oh je sais pas d’où ça sort des fois mais putain tu vois ce que je veux dire mais je me fais peur quoi.

Haut de la liste

Réplique #8751 | [-] 3 [+] (3 votes)

Koop : Oh mon Dieu, regardes t’es yeux ! Regardes t’es yeux ! Oh merde, regarde ça ! T’es trop ... T’es ! Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu !

Je vais bien. Bonjour ! Bonjour !

Jip : On est fendu ! On est fendu !

Koop : Oh t’es trop raide, regarde ! Oh mon Dieu !

Jip : Nan j’vais bien.

Koop : Nan.

Jip : Nan j’vais bien. Nan j’ai l’air bien.

Koop : J’vais bien.

Jip : J’vais bien. Un peu crevé mais ça va.

Koop : Ouai ouai ouai.

Jip : Je vais bien. Bonjour ! Bonjour !

Koop : Ça va. Bonjour ! Bonjour Mam’zelle.

Réplique #8754 | [-] 14 [+] (14 votes)

Homme : Voici venu l’heure, de la stratégie du spliff. C’est le moment, où tout le monde sait qu’il y a un joint dans les parages et dans quel sens il va tourner. Voyez Casey avec la capuche, il ne connaît pas Herbie, le mec qui roule à côté de lui. Mais pour prendre une taf, il doit engager une conversation à la con et pas arrêter de causer jusqu’à ce qu’on lui passe le spliff.
Casey : Ça sent le Libanais. C’est tout bon la résine.
Homme : Regardez la tête d’Herbie maintenant : il connaît le topo. Il espère que Casey s’essoufflera pour qu’il puisse passer le joint à son pote Félix. Mais Casey est déterminé à persévérer.
Casey : J’fais poussé ma beuh aussi.
Homme : Il doit jouer fin pour s’intercaler. Quelques tours de piste encore, Casey est bien parti, il sort ses meilleures anecdotes, et Herbie semble pris par la conversation. Félix tente un rapprochement.
Félix : Ouai mec, de la beuh maison ! Beuh maison ...
Casey : Ouai mec, de la beuh maison c’est d’enfer.
Homme : Mais ça ne marche pas.
Félix : Ah, j’avais oublié merde, Millsy rapplique dans 8 jours avec de la Thaï, on va s’dynamiter.Voici venu l’heure, de la stratégie du spliff.
Homme : Waaouuu ! Regardez la tête de Casey ! J’ai bien l’impression qu’il a perdu son temps et son énergie.
Casey : Milssy ? Milssy de Roath ?
Herbie : Ouai.
Homme : Mais il riposte !
Casey : Hey j’ai connu Millsy en allant au Silhouette !
Homme : Ils sont au coude à coude sur la dernière ligne droite.
Fille : Bonsoir mon p’tit chaton space.
Herbie : Merde, c’est toi !
Fille : File moi une taf.
Homme : Boum chaka ! Une interception ! Mais c’est un risque qu’on court toujours.

Réplique #8755 | [-] 5 [+] (5 votes)

Drogué : Ouai c’est comme Dark Vador mec, qui fume le bang avec ses poumons de tuba.
Moff : Ouai.
Drogué : Ouai.
Moff : Ah et R2-D2, quand ... quand ... tu t’souviens quand ... et merde !

Réplique #8756 | [-] 9 [+] (9 votes)

Est-ce que ça valait le coup ?Jip : Tout c’qui monte, doit redescendre. De plus en plus bas. Tout l’monde a l’air mal en fin de soirée, personne n’arrive plus à parler. On évite de se regarder. L’âme sœur à qui tu racontais des conneries depuis 5h sur l’histoire de la création ou le 4ème épisode de Star Wars est devenu un inconnu, impossible de l’regarder dans les yeux. On a plus qu’une seule chose en commun : la paranoïa. Elle suinte par tous les murs. Les enfants de l’extasie ne sont plus en sûreté, finie l’impression de n’faire qu’un. On est des malades mentaux distincts, brûlant de quitter cette atmosphère empoisonnée pour retrouver un lit chaud et un thérapeute sympa. La réalité est en marche. Où suit-je ? Qu’ai-je fais ? Est-ce que ça valait le coup ? Et à propos, que c’est il passé ici ? Tu n’as plus qu’à espérer sombrer dans l’inconscience, car tu n’pourras pas dormir.

Proposé par : Mistubishi Rouge Réplique #12776 | [-] 9 [+] (9 votes)

Réalité, c'est toi ?Réalité : Moff ? J’ai failli ne pas te reconnaître.
Moff : Qui c’est ? Réalité ? Réalité, c'est toi ? Putain me fais pas marcher ...
Réalité : Moff, c'est moi.
Moff : Putain de merde. Putain de merde ...
Réalité : Je te le jure. Mais où étais-tu passé ?
Moff : Réalité, il y a tout que ce barre en couille, merde. Je me méfis de tout le monde dans cette pièce pourtant c’est mes meilleurs amis ... Putain réalité, réalité dis moi putain, j'y comprend rien, mais ... mais qu'est-ce qui m'arrive ? Mais qu’est ce que j’ai, là ?
Réalité : Moff, tu t’es trop défoncé, trop longtemps. Largue la dope. Met toi au vert. On fera une bonne équipe.