Précédent | Suivant | Jouer

Le site est actuellement en maintenance, nous faisons tout notre possible pour qu'il redevienne complètement fonctionnel rapidement.

Fiches de films - Répliques

Film suivant (Maison du Diable (La)) (Mais où est donc passée l...) Film précédent

Mais qui a tué Pamela Rose ?

/ 10 (Moyenne : 9 / 10 pour 32 notes)
[-] Ajouter une réplique



64 répliques

Réplique #5295 | [-] 11 [+] (149 votes)
A Christophe Colomb, l’inventeur de l’Amérique
Réplique #5296 | [-] 6 [+] (194 votes)
C’est de l’agneau.

Riper : Agent Starling ! Vous vouliez me voir?
Agent Starling : Tenez c’est pour vous, vous allez nous manquez
Riper : Mais c’est...
Agent Starling : C’est de l’agneau.

Haut de la liste

Réplique #10072 | [-] 5 [+] (9 votes)

Bullit : Vous avez faim ? J’vous ai préparé du Chilli con Carne et de la Moussaka, comme chez vous.
Johnson : Bon et si on allait directement à l’essentiel, hein ?
Bullit : Ok ok, biziness iz biziness.

Réplique #10073 | [-] 9 [+] (9 votes)

Riper : Lors d’un échange, restez discret. Vous êtes là pour acheter d’la drogue ? Donc ne posez pas de question et surtout ne cherchez pas à mettre les trafiquants dans l’embarras.
Bullit : Votre patron il est sympa ? Il habite où ? Il est Colombien ? C’est bien.
Johnson : Bon, est ce qu’on peux voir la cam ?
Bullit : Oh, deux secondes ! ‘Tain, qu’est ce que t’es boulot-boulot toi !

Réplique #10074 | [-] 9 [+] (11 votes)

Bullit : Ça viens d’où, « Colombien » ? Ah ba c’est sûrement Christophe Colombe. Quand il est arrivé chez vous il a fais « Whoua, c’est bien ici ! » alors on vous a appelles les Colombiens.

Proposé par : Snev Réplique #5297 | [-] 17 [+] (131 votes)
Bullit : Le mois dernier j'ai été chez Miguel Cola du Cartel de la Mandoline pour lui livrer 150 kilos de came ! Et la y a son garde du corps, Chico, il me dit : "Tu l'as la coke ?" Et moi j'lui répond "Bien sûr que j'l'ai ! La coke à Cola !"
Réplique #10075 | [-] 7 [+] (7 votes)

Riper : Et enfin pour conclure, je dirais que la règle n°1 dans un deal, c’est de ne JAMAIS ...
Bullit : Gouter ! On va gouter ! Hein Johnson !
Johnson : Euh, j’crois qu’on devrais pas parce que ...
Bullit : Pouah !! Elle est bonne !!
Chef du G.I.G.N : Vous vouez pas qu’il est en train de péter les plombs votre sois disant pro ? Faut intervenir, donnez moi l’feu vert !
Bullit : Oh j’ai faim ! Oh j’ai chaud !
Trafiquant : Esta buen, hey ?
Bullit : Oh j’ai soif ! Allez viens on va aux filles les gars, j’connais un club génial pas loin, allez !Pouah !! Elle est bonne !!
Opérateur : Bullit, t’es sur que ça va ?
Bullit : Mais ça va, c’est bon, j’assure !
Opérateur : Bullit, tu m’entends ?!
Bullit : Aïe !
Opérateur : Bullit, ils vont t’repérer !
Bullit : Tu vas pas m’apprendre mon métier non ?! Ça fais 15 ans que j’bosse au F.B.I ! Au F.B.I !!

Haut de la liste

Proposé par : jp Réplique #5298 | [-] 24 [+] (154 votes)

Bullit : Alors ?
Un docteur : Il est mort.
Bullit : C’est pas vrai.
Un docteur : Je plaisante. J'suis peintre.
Johnson est enceinte !Docteur Sunday : Je suis le docteur ... Sunday
Bullit : Bonjour docteur.
Docteur Sunday : Bonjour, on va voir les radios de votre collègue.
Bullit : Johnson est enceinte !
Docteur Sunday : Oh pardon, je m’excuse je vous ai donné les radios de ma mère, oui je vais avoir une petite sœur. Alors comme vous pouvez le voir la balle est entrée par le rein gauche avant de se diriger vers la prostate mais là à l’entrée du pancréas étant bouché elle est obligée de contourner par la aorte avant de se diriger tout simplement vers le poumon gauche.
Bullit : Ce qui veux dire ?
Docteur Sunday : Asseyez-vous, je n’irai pas par quatre chemins, votre collègue a besoin d’une greffe de moelle osseuse, il faut un donneur compatible.
Bullit : Prenez moi je sais très bien me servir d’un compas.
Docteur Sunday : Le problème c’est que votre ami possède un groupe sanguin très rare le A alternatif, une personne sur 100 000, j’ai mis un laborantin sur le coup, l’ordinateur a calculé, qu'il en aura pour ... 12 siècles.
Bullit : Si il existe un donneur je le trouverai, tenez voici ma carte avec mon numéro de portable, mon adresse Internet « iletaitouailyoukiatfbi.com »
Docteur Sunday : Je vous remercie.
Bullit : Vous allez le sauver docteur ?
Docteur Sunday : J’aimerai pouvoir vous dire oui, hein.
Bullit : Est-ce que je peux le voir ?
Docteur Sunday : Chambre 607, entre la 406 et la 205
Bullit : Merci.

Proposé par : jp Réplique #5299 | [-] -9 [+] (99 votes)
Bah bon coma quoi.
Bullit :
[il parle à son collègue qui est dans la coma] Je vais te laisser, allez bonne journée enfin bonne nuit, enfin non c’est pas ce que je voulais dire, bah bon coma quoi.
Réplique #10076 | [-] 9 [+] (11 votes)

Donuts : J’vois qu’vous êtes recommandé par Stevie Wonder, donc j’ai pas vraiment l’choix.

Proposé par : jp Réplique #5300 | [-] 18 [+] (68 votes)

Une Fuego !!!Riper : C’est une voiture de service ou elle est à vous ?
Bullit : C’est ma mienne.
Riper : C’est quoi cette caisse pourrie ?
Bullit : Cette caisse pourrie comme vous dites, c’est une voiture de collection de prestige, il y en a plus que trois qui roulent dans le monde, et moi j’ai la numéro quatre.
Riper : Et ça s’appelle comment ça ?
Bullit : Une Fuego !!!

Réplique #5301 | [-] 8 [+] (64 votes)

Bullit : Ça fait longtemps que vous êtes de la maison ?
Riper : À 12 ans j’intègre l’université junior de la C.I.A, puis à 18 ans je deviens le plus jeune professeur de l’école du F.B.I. J’ai fais plus de 67 spécialisations et je pratique 15 sports de combats, dont 3 qui ont totalement disparu. Et vous ?
Bullit : Moi, j’ai un B.E.P commerce option vente.
Riper : Vous comptez sur votre instinct, c’est ça ?
Bullit : Je n'vous connais pas Riper. Mais il suffit juste de vous regarder pour tout savoir de vous. Vous portez un tricot de peau sous votre chemise, donc vous aimez les concours de fléchettes et vous avez peur des vérandas. Vous avez une oreille plus grande que l’autre, quand vous étiez petit votre père vous obligeait à porter des robes. J'continue ?
Riper : Non, c’est bon.

Haut de la liste

Proposé par : jp Réplique #5302 | [-] 13 [+] (69 votes)

Ça sent le taureau ici !Bullit : Ça sent le taureau ici !
Riper : Vous jouez à quoi Bullit là ?
Bullit : Bah quoi Riper, vous avez peur ?
Je disais ça sent le taureau ici !
[Plusieurs routiers s’approchent de Bullit]
Un gros routier : Monsieur, je vous ai entendu dire ça sent le taureau ici, en fait c’est parce que nous transportons du bétail et nos habits sont impregnés de l'odeur de l'animal sus-nommé. Et comme nous n'pouvons nous laver que le soir, nous sentons l'midi ... veuillez nous excuser Monsieur.

Riper : Ouiii.
Bullit : Peut êtres que vous n'avez pas le temps de vous laver, mais n’empêche que ça sent L'TAUREAU ICI !!
Riper : C’est bon Bullit vous avez gagné, ça va.

Réplique #10077 | [-] 3 [+] (5 votes)

Canon : Hiii Yaha Houhou !! Vous aimez le Rodéo, vous aimez décortiquer les Tourteaux ? Alors venez donc faire les deux en même temps : ne manquez pas le grand Rodéo-Tourteau de Bornsville dimanche, au Cheese Bacon Ranch !

Réplique #5303 | [-] 14 [+] (52 votes)

Ribisi : Il ne faut dire jamais oui, jamais oui, jamais oui, jamais dire oui. Oh chef, je peux aller dans la chambre de la morte ?
Marley : C’est ta première enquête Ribisi, hein ? T'as jamais vu de cadavre ?
Ribisi : Si si une fois : la mère de Bambi.
Marley : Tu sais Ribisi, un cadavre c’est quelqu’un comme nous, mais qui peut plus faire ce que nous on fait tous les jours. Comme quoi par exemple?
Ribisi : Euh ... Du smurfSi si une fois : la mère de Bambi.
Marley : Il y a une autre différence entre nous et les cadavres, c’est l’odeur. Ribisi, t'as déjà senti l’odeur des chaussettes de Ricardo après l’entraînement ?
Ribisi : Oui.
Marley : Bah, imagine les mêmes chaussettes, mais cent fois plus grandes.
[Ribisi se met à vomir]
Marley : C’est normal, allez.
Ribisi : Excusez moi je recommencerais plus.
Marley : Ribisi !
Ribisi : Oui chef ?
Marley : Ton père serait fier de toi.
Ribisi : Jamais dire oui, jamais oui, jamais oui.

Réplique #5304 | [-] 1 [+] (61 votes)

Marley : Excusez moi messieurs, vous n’avez rien à faire ici.
Bullit : Shérif Marley, je suppose.
Mais c’est pas vrai !Marley : Oui, qui vous etes ?
Bullit : Agent Bullit et Riper, FBI, nous prenons l’affaire en charge, bien évidemment nous aurons besoin de vos bonshommes, et d’ailleurs si vous pouviez faire la photocopie de la liste des clients de l’hôtel, ça nous rendrait service.
Riper : Vous n’avez touché à rien ?
Marley : Si, si si, on a tout touché, ouais, dans la chambre sans mettre de gants. On a lavé la victime à l’eau de javel, et on s’est coupé les ongles dans la pièce, fallais pas ?
Riper : Mais c’est pas vrai !
Bullit : Ecoutez, Shérif, si vous voulez nous mettre des bâtons de berger dans les roues, je vous promets qu’à ce petit jeu là, c’est celui qui dit qui est.
Marley : J’ai l’impression que vous nous prenez pour des ploucs, mais je tiens à vous dire que vous êtes ici chez moi, et que c’est pas moi qui vous ait envoyé l'carton d’invitation.
Bullit : Shérif, vous êtes sûrement un bon flic pour découvrir qui a forcé la boite aux lettres du pasteur, et comment le chat du garagiste s’est coincé le cul dans la gouttière, mais là il s’agit d’un meurtre, alors laissez nous faire.
Marley : Elle est dans la chambre, elle s’appelle Pamela Rose, elle était stripteaseuse au Solid bar.

Proposé par : jp Réplique #5305 | [-] 14 [+] (68 votes)
Ringo !

Riper : Chambre standard 15$ la nuit les rideaux sont ouverts, sa sent le graillon.
Bullit : Il y a des empreintes sur ce verre.
Riper : Ici il en a une autre, c’est une empreinte d’antilope et vu la profondeur elle ne va pas tarder à mettre bas.
Bullit : Ringo !
Riper : Nan on dit Bingo pas Ringo.
Bullit : Qu’est-ce que c’est ça ! Du sperme peut être ? [Il goûte] Nan ce n’en est pas.

Haut de la liste

Réplique #10078 | [-] 9 [+] (9 votes)

Bullit : Bien. Alors, à quelle heure avez-vous découvert le corps ?
Femme de ménage : No hablo Americano.
Riper : Laissez moi faire : j’ai pris Espagnol en 4ème. Ola, ee tu comes ee la cama y despues el conducir eee el corte del camion a la cantina ?
Femme de ménage : Que ?
Bullit : Merci Riper. Buena mi amiga, yo quiero dos cervesas y un boqueno de jamón.
Femme de ménage : Que ?
Bullit : Elle sait rien.
Riper : Effectivement.
Bullit : Gracios.

Réplique #10079 | [-] 7 [+] (7 votes)

Bullit [Qui parle au ralenti] : Euh Riper, j’ai noté deux – trois choses assez biiiiiizaaaaarrre eeeeetttt jeee crroooiss queeeee çaaa aaaa un raappooorrrrttt parceee quee ... Je crois que ça a été uuunn peuu parceeee queee beiiinn ... Je ne sais paaas ceee queee ... Heeeeiiiiin Riiiiiipper ... Heeeeiiiinn Riiippeeerrr ... Hein Riper ? Riper ? Hey, hein, oh ?! Hein ? Hey, Riper ? Hey, Riper ? Oh ? Hey ? Hein, hein Riper ?
Riper : Oui, quoi ?
Bullit : Ba quoi, qu’est ce que vous en pensez ?
Riper : Et bein, et bein c’est bien.
Bullit : Quoi, vous pensez que c’est bien de coucher avec sa mère ?!
Riper : Non ! Enfin ... Enfin j’crois pas, enfin je sais pas.

Réplique #5306 | [-] 16 [+] (82 votes)

Canon : Bonsoir Messieurs, Phil Canon, de WKDO, ohohohoooh. Vous êtes bien Bullit et Riper, les fameux agents du ...
Bullit : F.B.I, vous savez bien se que ça veut dire monsieur Canon de WKDO, comme wanted de karaté kid dangereux ... Autoroute.
Wanted de karaté kid dangereux … Autoroute.Canon : Je pensais que les agents du F.B.I, avaient un peut le sens de l’humour ... Attendez Messieurs. Vous allez bien répondre à mes questions ?
Riper : Bon écoute Quasimodo, franchement t'as pas bien compris se qu’on vient de te dire là. T'es trop moche pour qu’on te parle, alors tu retournes dans ton clocher manger tes crottes de pigeon. Je suis sûr que ton père, quand il t’a vu à la naissance, il a cru que ta mère avait couché avec ... un hachis Parmentier.
Canon : J'ai pas connu mon père. À l’école les autres m’appelaient le monstre, le monstre. À la cantine, les surveillants m’obligeaient à porter une cagoule, pour faire peur aux p'tits. Alors à 13 ans, je me suis enfui, j’ai travaillé dans un cirque ... Pedro, l’enfant tapir.
Bullit : Aaaaah !!
Canon : C’était moi ... Les spectateurs m’envoyaient des espadrilles, quand je rentrais sur scène ... En fait le seul jour ou j’avais pas à me cacher, c’était pour Halloween. Voilà.
Bullit : Canon, excusez nous, on voulait pas.
Canon : J’ai l’habitude.
Bullit : Bon, au sujet de l’enquête on peut rien vous dire pour l’instant. Mais tenez voici un ptit cadeau, c’est un pin's du F.B.Aïïïeee.
[Canon arrache le pin's des mains]

Pin's : F.B.I, personne ne bouge !
Bullit : En tout cas pour un moche, vous êtes super sensass.

Proposé par : Th1b4ut Réplique #15296 | [-] 4 [+] (4 votes)

Bullit : Riper, je dois téléphoner.

Riper [Se moquant] : Oh oh, vous savez pas comment ça marche ?

Réplique #10080 | [-] 9 [+] (9 votes)

Riper [Sonnant à la porte de Pamela Rose] : Ah ba non, elle peut pas être là !

Ah ba non, elle peut pas être là !

Haut de la liste

Réplique #5307 | [-] 12 [+] (70 votes)

Bullit : Mon dernier condamné s’appelait John Pizzapan, il a été électrocuté pour avoir mangé des abats.
Riper : Exécuté pour avoir mangé de la viande ?
Bullit : Non, il avait mangé le groupe ABBA. Tiens tiens tiens.
Riper : Quoi ? Quoi ? Quoi ?
Bullit : Twingo !!!
Riper : On dit Bingo pas Twingo.

Bingo pas Twingo
Proposé par : phenol Réplique #10081 | [-] 6 [+] (8 votes)

C’est une photo d’nous !

Riper : Non de dieu !
Bullit : Que-a ?
Riper : Vous allez avoir du mal à m’croire : Pamela Rose possède une photo d’moi.
Bullit : Qu’est ce que vous m’racontez ? Ah non c’est incroyable : c’est une photo d’moi ! Ba non !
Bullit et Riper : C’est une photo d’nous !

Réplique #10082 | [-] 8 [+] (8 votes)

Ok, c’est bon : elle est morte.Docteur : Vous lui avez fais le test ?
Infirmière : Non Docteur.
Docteur : Allez-y.
Infirmière : Comment sait-on que Barry White a emprunté votre voiture ?
Docteur : Attendez. Allez-y.
Infirmière : Parce qu’il a laissé du gel sur l’appuie tête. Huhuhuhuhuhu.
Docteur : Ok, c’est bon : elle est morte.

Proposé par : Claire Réplique #14477 | [-] 2 [+] (4 votes)

Docteur : Elle est morte par compression juguloritale.
Riper : Juguloritale, mmmh bien sûr.
Bullit : Oui, enfin, plus clairement ?

Réplique #10083 | [-] 8 [+] (8 votes)

Docteur : Elle a été étouffée avec un oreiller. Un édredon voir un cochon d’inde d’Amérique Centrale mais j’en doute. En tout cas celui qui a fais ça savais très bien ce qu’il faisais.
Riper : C'est-à-dire ?
Docteur : Je sais pas, j’trouve que c’est une phrase qui sonne bien.

Haut de la liste

Réplique #10084 | [-] 7 [+] (7 votes)

Pharmacien : Il n’arrive pas à se souvenir de ce qu’il vient de faire : c’est la troisième fois qu’il vient me voir aujourd’hui.
Riper : C’est drôle. Hey hey. Enfin en même temps c’est triste.
Bullit : C’est driste quoi.

Réplique #5308 | [-] 4 [+] (60 votes)

Riper : Mademoiselle ?
Ginger : Oui ?
Riper : Vous êtes bien Ginger ?
Ginger : Oui.
Vous saviez par exemple, que le canard d'Océanie avait le sexe en forme de carafe ?Riper : Agent Douglas Riper du F.B.I.
Ginger : Qu’est-ce que vous me voulez ?
Riper : Que vous me parliez de Pamela.
Ginger : Qu’est-ce que ça change, hein ! Elle est morte.
Riper : Si vous voulez qu’on arrête le coupable ...
Ginger : Ecoutez Pamela a été assassinée ...
Riper : A été, a été assassiné, vous avez fait une ptite faute de liaison, il n’y a pas de t à a, sa m’arrive aussi de temps en temps.
Ginger : Je sais pas si vous savez se que c’est de perdre sa meilleure amie ?
Riper : J’imagine que c’est un peu comme perdre ses clefs, alors qu’on a pas de voiture.
Ginger : Exactement.
Riper : Vous la connaissez depuis longtemps ?
Ginger : Je l’ai connue à l’Université.
Riper : Vous étiez dans la même classe ?
Ginger : Non, c’est pas ce que vous croyez, nous étions à l’entretien des closes. L’université coutait trop chère pour nous, puis de toute façon je ne suis pas assez intelligente.
Riper : Il ne faut pas dire ça mademoiselle, vous vous sous estimez, tenez par exemple, quelle est la capitale de la Chine ?
Ginger : Berlin, ce n’est pas ça ?
Riper : Bravo ! Vous voyez que ce n’est pas si dur.
Ginger : Avec Pamela, nous allions souvent nous promener ici.
Riper : Vous aviez raison, on en apprend beaucoup des animaux. Vous saviez par exemple, que le canard d'Océanie avait le sexe en forme de carafe ? Ginger ? Ginger ?

Réplique #5309 | [-] 20 [+] (72 votes)

Bullit : Dan Nuggets ?
Mais j’aime bien m’asseoir sur mes genouxHomme : Il est pas là, bah il est plus là. C’est pourquoi ?
Bullit : Agent Bullit, F.B.I, vous savez où je peux le trouver ?
Homme : Pas la moindre idée, c’est l'ancien locataire. Entrez. Alors comme ça vous êtes du F.B.I ?
Bullit : Oui, je recherche un homme qui pourrait peut être sauver mon coéquipier.
Homme : Moi aussi dans le temps j’avais un partenaire, John Karcher, on était dans la baie d'Along, on passait à sept zéro, on les a même pas entendu arriver, ils étaient au moins 60 mille. C’est Karcher qui a été touché le premier, une roquette lui a arraché la tête, alors je l’ai mise dans mon sac, puis j’ai courru putain, courru pendant des heures, pendant ce temps là j’entendais Karcher qui gémissait dans mon sac.
Bullit : Putain de Vietnam. Et vos jambes, c’est une mine ?
Homme : Non pas du tout, ça c’est les miennes, non non non non non, je les ai encore, à mais j’aime bien m’asseoir sur mes genoux, c’est clair. Quoi quoi quoi, quoi, oui je l’ai pas faite cette putain de guerre, j’étais réformé, mais j’aurais très bien pu la faire et c’est ça qui compte. Tu comprends ?
Bullit : Oui oui, je comprends, moi aussi j’ai été réformé, j’ai les pieds jumeaux, ils sont identiques à part le pied droit.

Réplique #5310 | [-] -2 [+] (60 votes)
Il fait froid ici, mais non c’est ma cigarette.
Bullit [monte dans un grenier] :
Il fait froid ici, mais non c’est ma cigarette.

Réplique #10086 | [-] 14 [+] (16 votes)

Take me one again and first

Peter Mc Gray :
A mother in the evening
I love the spounder spring
Mothheerr in a loveerr is just 'nother on bring
I break yellow moon
Love just on the way
I can't be only worth and this is gonna be

Tout l'monde

Take me one again and first yyyha yyyha
Take me one again and first, one again

Father in the evening
I love just 'nother date
Father in a morning angels
Finger on a way

Haut de la liste

Réplique #10085 | [-] 6 [+] (6 votes)

Bullit : « Centre de Demi ... ». « Centre de Demi ... ». Demi Moore ? Demi Moore a un centre ?!

Demi Moore a un centre ?!

Réplique #5311 | [-] -5 [+] (65 votes)
Riper : Ca va ?
Ginger : Oui, oui.
Riper : Ce oui, oui, m’a l’air d’être un non, non.
Ginger : Inspecteur.
Riper : Oui ?
Ginger : Vous sentez les cabinets.
Réplique #5312 | [-] -7 [+] (59 votes)

Marley : Vous buvez quelque chose ?
Bullit : Non merci, l’alcool me fait péter. Du nouveau ?
Marley : Ouais, on a reçu l’identification des empreintes retrouvées sur le verre. Thomas Filbee, une sorte d’attardé mental, livreur chez Spencer Pressing, la boîte qui livre tous les Motels de la région dont le Few Motel.
Vous êtes sûr que vous vouliez rien boire ?Bullit : Intéressant.
Marley : Vous êtes allé à la pharmacie cet après midi, Le teranolantiplaxomiliare n’est-ce pas ?
Bullit : Oui, nous avons la liste des utilisateurs avec nous.
Marley : Elle vous servira à rien.
Bullit : Ah bon! Et pourquoi?
Marley : Tous les utilisateurs du terranol sont morts dans un accident de bus l’an dernier, il se rendait à Denver pour le congrès annuel des malades du maloculcul. Ils ont été percutés par un camion qui transportait du papier toilette, le destin. Et ce jour là, il y en a un qui n’a pas pris le bus ... Ribisi ... Tenez vous bien, Thomas Filbee, l’homme des empreintes.
Bullit : Non, mais c’est pas un suspect, c’est un magasin de preuves ce Filbee.
Marley : J’ai lancé un avis de recherche.
Bullit : Attendez Shérif, il y a quelque chose qui va pas là, non ?
Marley : Quoi ?
Bullit : Votre Filbee, il est chromastosique.
Marley : Il est quoi ?
Bullit : Chromastosique, c’est une allergie rare liée à la peinture acrylique, il est impossible de toucher la peinture sans risquer une irritation nasale qui conduit la mort, c’est radical.
Marley : Vous êtes sûr que vous vouliez rien boire ?

Réplique #5313 | [-] 28 [+] (66 votes)

Riper : Ginger, j’ai un truc qui va vous faire rire. J’ai un ami, il adore les Indiens, vous savez ce qu'il s’est acheté comme voiture ? Une Cadillac [Il se met à rire tout seul]. Deux minutes. [Il appelle quelqu’un avec son portable]
Service après vannes, bonjour.Standardiste : Service après vannes, bonjour.
Riper : Oui, bonjour je donne mon mot de passe ?
Standardiste : Oui, s’il vous plait.
Riper : La bite à Jojo.
Standardiste : Ah ! C’est Kad et Olivier, bah alors le film c’est pour quand ?
Riper : Bah, justement je vous appelle du film, j'ai un gros problème de vannes là.
Standardiste : Ok, vous me donnez la référence s’il vous plait.
Riper : K-2000.
Standardiste : Ah bah, c’est la vanne du copain qui adore les Indiens, elle fonctionne bien d’habitude. Vous avez peut-être fait une erreur dans le montage. Vous pourriez me la citer, s'il vous plait ?
Riper : Ecoutez j’ai dit euh ...
Standardiste : Oui, non, non, c'est pas ça du tout. On va la reprendre ...
Riper : Ah d’accord ! Ok, autant pour moi, merci. [Il raccroche le portable] Merci. Ginger, j’ai un truc qui va vous faire rire. J’ai un ami, il adore les Indiens, vous savez se qu'il s’est acheté comme voiture ? Un Cherokee ! [Ginger se met enfin à rire] Un jeep Cherokee, oh elle est bonne, olé.

Réplique #10087 | [-] 11 [+] (11 votes)

Bullit : J’ai été marié 25 ans et elle est partie avec mon dentiste. À chaque fois que j’me brosse les dents j’pense à elle. Une fois par mois.

Haut de la liste

Réplique #10088 | [-] 14 [+] (14 votes)

Riper : Vous êtes tellement jolie du visage.
Ginger : Merci. J’aimerais tellement pouvoir vous dire la même chose.

Réplique #5314 | [-] 0 [+] (56 votes)

Riper : Ginger je ... je sais pas comment vous dire ça mais ... [En pensé] « J’ai envie te manger les fesses. »
Ginger : [en pensé] « Moi aussi j’ai envie de te manger les fesses. » Oui ?
Riper : Non rien.
C’est un dingo quoi.Bullit : [qui débarque] Riper, j’étais sûr que vous étiez là. De toute façon il y a rien d’autre dans ce trou paumé.
Riper : Ginger, je vous présente l’agent Bullit mon coéquipier, quand il a le temps.
Bullit : Ah bon ! Je me souviens c’est vous sur la vidéo de Pamela.
Ginger : Vous avez vu le film jusqu’au bout ?
Bullit : [à Riper] J’imagine quand bon professionnel que vous êtes, vous lui avez posé toute les questions de routine ?
Riper : Euh, c'est-à-dire que je n’ai pas vraiment eu le temps, parce que je ...
Bullit : Pamela avait elle un petit ami ?
Ginger : Je ne crois pas.
Bullit : Thomas Filbee, sa vous dit quelque chose ?
Riper : Qui ?
Bullit : Laissez moi faire.
Ginger : Qu’est ce que Thomas viens faire dans cette histoire ?
Bullit : Vous le connaissez ?
Ginger : Pamela l’avait prit sous son aile, Thomas est un petit peu attardé.
Bullit : C’est un dingo quoi.
Ginger : Non, il est différent c’est tout.
Bullit : Le Shérif pense qu’il est mêlé au meurtre.
Ginger : Mais jamais Thomas n’aurait touché Pam, jamais !
Bullit : N’empêche que c’est le numéro un sur la liste des suspects.
Ginger : Mais c’es impossible ! Pamela lui a apprit à écrire, à lire, c’est grâce à elle qu’il a trouvé un travail. Non, ça peut pas être lui.
Riper : Calmez vous Ginger, moi j'vous crois.
Ginger : Ecoutez aux lieu de vous occuper de lui, vous feriez mieux de ...
Bullit : De que-a ?
Ginger : Bah de ...
Riper : Ginger, vous avez peur de parler ?
Ginger : Ecoutez je vous ai dit ce que je savais c’est tout.
Bullit : Moi, je pense plutôt, que vous savez, que vous en savez plus, que vous ne savez.
Ginger : Quoi ?

Réplique #5315 | [-] 2 [+] (70 votes)

La plaque ?Canon : Froid ?
Marley : Ça pèle.
Canon : Cactus ?
Marley : Ça pique.
Canon : Fromage ?
Marley : Ça pue.
Canon : La Chine ?
Marley : C’est loin.
Canon : La plaque ?
Marley : C’est là.

Réplique #5316 | [-] 9 [+] (51 votes)
Afficher le spoiler
Réplique #10089 | [-] 12 [+] (12 votes)

Bullit : Jannie Longo !
Riper : Non, non, non, non, Bingo ! On dit Bingo !

Haut de la liste

Réplique #5317 | [-] 17 [+] (53 votes)
[Bullit éteint la lumière pour se coucher]
Riper : Bullit, vous pouvez laisser la lumière allumée ?
Bullit : Ca suffit Riper, vous n’avez plus cinq ans. Il n’y a pas de crocodile sous le lit encore moins de loups affamés qui rodent autour du bureau. Ecoutez il n’y a pas de bruit, si il n’y a pas de bruit, c’est qu’il n’y a pas de monstre. Hein il n’y a pas de monstre ? [Rallume la lumière]
Réplique #10090 | [-] 4 [+] (6 votes)

Marley : Bonjour Riper. Bonjour Richard. Excusez moi, j’ouvre un peu mais c’est certainement le chat du gardien qui a du pisser dans les plantes.
Bullit et Riper [Qui on dormi dans le commissariat] : Oui, oui, certainement oui.

Réplique #5318 | [-] 12 [+] (68 votes)
Excuse moi, je croyais que c’était la fin j’y vais.

Canon : [Le téléphone sonne] Oui ? Écoute moi bien.
Marley : D'accord
[Le générique de fin arrive le téléphone se met à sonner]
Marley : Allo !
Canon : Qu’est-ce que tu fous ?
Marley : Oh pardon ! Excuse moi, je croyais que c’était la fin j’y vais.

Réplique #5319 | [-] 3 [+] (55 votes)

Bullit : Canon.
Canon : Le F.B.I, je suis en pleine émission, faites attention quand la lumière rouge est allumée, il faut plus parler.
Riper : Quand j’étais petit j’avais le même système chez ma mère.
Canon : Tant mieux. Oh woh woh woh woh wè les amis, ici Phil Canon au micro de WKDO, Bornsville. Moi Phil Canon, quand je nage, je mets un bonnet de bain Winar, avec Winar mes cheveux sont wohoh peinard, voici Peter Mc Gray, Take me one again a first move baby rock.
Quand j’étais petit j’avais le même système chez ma mère.Bullit : Qu’est ce que vous pouvez nous dire sur Pamela Rose ?
Canon : Rien. Par contre j’en connais un rayon sur les habitants de Bornsville.
Bullit : Quoi par exemple ?
Canon : Euh ! Pas grand-chose d’intéressant, [Bullit appuis sur le bouton qui allume la lumière rouge] je pourrais vous parlez du coiffeur, si vous voulez.
Coiffeur : Un balayage comme d’habitude ?
Cliente : Ouais.
Canon : Ce crétin, était persuadé d’être la réincarnation de Géronimo. GÉRONIMOOO !!!! On trouve aussi dans le même genre, Jimmy Applepie, le pharmacien, son truc à lui c’est de vivre vingt quatre heures sur vingt quatre avec un thermomètre.
Bullit : Pamela Rose ?
Canon : Je vous ai dit que vous ne savez rien.
Bullit : [Prend le bras de canon, ou il y a un tatouage] C’est joli ça ?
Canon : Oui c’est une erreur de jeunesse.
Riper : [Prend un petit objet] Vous faites ça souvent ?
Canon : Oui, oui, ça me détend.
Bullit : [Lui montre le même genre d’objet] On a retrouvé ça, chez Pamela Rose.
Canon : Ok, je l’ai connue il y a trois - quatre mois, je suis allé au Solid Bar, on a discuté puis, après je suis allé prendre un verre chez elle.
Riper : Et ?
Canon : Et c’est tout, c’est pas mon genre.
Bullit : Vous faisiez quoi le soir du meurtre ?
Canon : Une émission de radio, vous pouvez interroger les témoins, ils sont au moins dix mille.
Riper : C’est une jolie cicatrice [il montre le bras de Canon]. Vous avez été opéré de l’appendicite ?
Canon : Non, c’est l’iguane de ma mère qui m’a mordu, quand j’avais douze ans. Bon Messieurs je vais reprendre, je suis désolé.
Bullit : A bientôt Canon.
Canon : A bientôt, ok.

Réplique #5320 | [-] 11 [+] (83 votes)
J’ai l’impression que quelqu’un à voulu délibérément mettre fin à nos jours, afin de nous empêcher de continuer de vivre.
Bullit :
J’ai l’impression que quelqu’un à voulu délibérément mettre fin à nos jours, afin de nous empêcher de continuer de vivre.

Haut de la liste

Réplique #5321 | [-] 3 [+] (57 votes)

Je crois qu’on est quittes.


Bullit :Attention !!

Riper : C’était un moustique ?
Bullit : Ouais, et à deux secondes près, il vous piquait.
Riper : Ah bon ? Bah merci.
Bullit : Je crois qu’on est quittes.

Réplique #5322 | [-] -5 [+] (49 votes)

Bullit : [Ouvre la porte de la salle de bains de Ginger et la referme aussitôt] Oups ! Elle prend son bain.
Riper : [Fait la même que Bullit] Elle a la tête sous l’eau.
Bullit : Elle doit faire un concours d’apnée. C’est combien le record du monde ?
Riper : Deux heures, deux heures vingt huit je crois.
Bullit : Vingt huit quoi ?
Riper : Ça je ne sais pas.
Bullit : Minutes ? Vingt huit minutes, ça peut être des litres, deux heures vingt huit litres. J'sais pas, ça veut rien dire.

Riper : À priori non ... 

Bullit :Ba ouai c'est ça ... Nom de dieu !! [Il rentre dans la salle de bains]

Réplique #5323 | [-] 19 [+] (65 votes)

Riper : D’après vous, qui a pu faire sa ?
Et c’était le record du monde !Bullit : En cinq, Canon ?
Riper : Suspect.
Bullit : Verbe ?
Riper : Banane.
Bullit : Subjonctif ?
Riper : Complice. Il a pas eu le temps d’arriver jusqu'ici, si Canon l’avait aidé à le faire, il aurait forcement un complice.
Docteur : C’est vous qui l’aviez découverte ?
Riper : Oui.
Docteur : Vous l’avez sauvé, une minute de plus ...
Riper et Bullit : Et c’était le record du monde !
Docteur : Non, c’était l’arrêt cardiaque.

Réplique #5324 | [-] -4 [+] (56 votes)

Bullit : Ginger.
Ginger : Herpès ...

Bullit :Ah, j'vous conseille le Zovyrax.

Ginger :Herpès, ma chatte ...

Bullit : Ah, alors là j'suis pas compétent.
Riper : Ginger, c’est Riper et Bullit, qui vous a fait ça ?
Ginger : J’ai pas vu son visage.
Mais en une minute il a tout vu.Riper : Il a essayé de vous touchez ?
Ginger : Non.
Riper : Pourquoi vous prenez votre bain toute nu aussi ?
Ginger : Mais Riper ...
Riper : Bon, ça a duré combien de temps ?
Ginger : Je sais pas. Une minute.
Riper : Mais en une minute il a tout vu.
Bullit : Bon et, Riper ça suffit, c’est pas le moment là. Bon Ginger, après ce qui s’est passé, je crois que vous n’avez plus le choix, l’iguane, ça à un rapport avec Phil Canon ? Qu’est ce qu’il a avoir dans cette affaire ?
Ginger : Tout ce que je sais, c’est que depuis Thanksgiving, Pamela participait à des soirées très spéciales. Elle avait besoin d’argent, depuis quelques temps elle voulait arrêter, elle avait peur, elle se sentait menacée.
Bullit : Il se passait quoi dans ces soirées ?
Ginger : D’après se qu’elle me racontait deux hommes masqués l’attachaient avec des menottes ... [La caméra part dans la rue]
Hispanique 1 : [Parle en espagnol] Luigi ... Pourquoi ils viennent nous filmer ?
Hispanique 2 : C’est moi qui ai demandé, je connais le producteur.
Hispanique 1 : Oh les boules ! J’ai rien préparé.
Hispanique 2 : T’inquiète pas. Reste naturel. Ca va pas durer longtemps.
Hispanique 1 : T’as raison, ils remontent.
Hispanique 2 : C’était cool. Hein ? [La caméra revient dans la chambre]
Ginger : Alors voilà, vous savez tout. Deux jours avant sa mort, Pamela m’avait confié cette clef. Elle m’avais dit d’en prendre soin.
Bullit : Merci Ginger, vous êtes en sécurité maintenant. Nous avons mis deux policiers devant la porte, comme dans les films.
Riper : Est-ce qu’il vous a touché les tétés ?

Réplique #5325 | [-] -2 [+] (48 votes)

Bullit : [à Riper qui prend la Fuego] Faites attention, en seconde, elle toussote, alors vous mettez un petit coup de starter, et vous passez tranquillement la troisième !
Riper : Ok.
Bullit : Et vous fumez pas, c’est des sièges en peaux !
Riper : Ok.

Haut de la liste

Réplique #5326 | [-] -2 [+] (58 votes)

Riper : Le bois abois quand je bois.

Proposé par : emilielapi Réplique #10644 | [-] 10 [+] (10 votes)

Bullit : Merci. Ca va vite comme automobile hein.
Conducteur : Normal, y'a 6 vitesses.
Bullit : Hein hein, 6 vitesses ... Non mais j'ai pas la tête à rire aujourd'hui.

Non mais j'ai pas la tête à rire aujourd'hui.

 

Réplique #5327 | [-] 9 [+] (75 votes)

Ribisi : Allo ?
Bullit : Marley ?
Luke, je suis ton père.Ribisi : Non, il n’est pas là, il est en mission.
Bullit : Qui est à l’appareil ?
Ribisi : Luke Ribisi.
Bullit : Agent Bullit, F.B.I, quelle mission ?
Ribisi : C’est top secret. Et pis faut que j’y aille, c’est ma première arrestation, et j'veux que mon père soit fier de moi.
Bullit : Calme toi mon petit. Il est où ton père ?
Ribisi : Bah, je sais pas, je l’ai jamais connu.
Bullit : [Réfléchit à quelque chose] Ça marchera jamais. Luke, je suis ton père.
Ribisi : Papa ?
Bullit : Dis moi mon poussin, euh, il est où le Shérif ?
Ribisi : Papa.

Réplique #5328 | [-] 3 [+] (61 votes)

Riper : Vous savez Bullit, j’ai connu un homme comme Johnson qui est tombé dans le coma. Mais lui à l’âge de huit ans. Il s’est réveillé quarante ans plus tard, il portait un short, une casquette, un cartable dans le dos et un pain au chocolat dans la main.
Bullit : Et alors ?
Riper : Enfin, tout ça pour vous dire qu’il y a toujours un espoir.

Réplique #5329 | [-] 5 [+] (73 votes)
Afficher le spoiler

Haut de la liste

Réplique #5330 | [-] 7 [+] (57 votes)

Riper : Vous êtes à fond là ?
Bullit : Bon, passez moi la cassette rouge qui est dans la boîte à gants.
Riper : Qu’est-ce que c’est ?
Bullit : Avec ça, on va aller plus vite. [Il met la cassette et on entend un bruit de formule un]

Réplique #5331 | [-] 2 [+] (56 votes)

Riper : Bullit ! Comment est-ce qu’on sait que, quand on est vraiment amoureux quoi ?
Bullit : L’amour c’est comme la cuisine au micro-ondes : vous mettez vos sentiments sur le plateau qui tourne au milieu, vous programmez sur quatre à neuf cent watts.
[Une voiture leur rentre dedans]
Bullit : Accrochez vous !
Accrochez vous !Riper : Accélérez Bullit, prenez à gauche !
Bullit : Il y a une clôture !
Riper : Prenez le tunnel, on va essayez de le semer !
Bullit : Là, un camion citerne en travers de la route, on passera jamais !
Riper : Quelle est la hauteur de votre voiture ?
Bullit : Un mètre quarante au garrot.
Riper : Ça va faire passer sous l’essieu.
Bullit : Je prends à gauche !
Riper : Mais à gauche c’est le centre commercial Carlson ! Plus de trente-huit mille mètres carrés de magasins, divers et varié.
Bullit : Vous avez une autre idée ?
Riper : Là, un magasin de pizza ! Là, un magasin de santiags !
Bullit : On est sortis.
Riper : Vous avez pris l’autoroute en construction.
Bullit : On va prendre le pont.
Riper : Mais il y est pas encore le pont.
Bullit : Ah bon ?

Réplique #5332 | [-] 9 [+] (49 votes)
Afficher le spoiler
Réplique #5333 | [-] 6 [+] (60 votes)

Riper : Pour notre voyage de noce je pensais qu’on pourrait aller en France. Tu connais la France ?
Ginger : Ah non, pas du tout, c’est là qu’il y a la tour Eiffel?
Riper : Ouai, tu connais Créteil ?
Ginger : Non.
Riper : C’est une très jolie ville.

Réplique #5334 | [-] 11 [+] (47 votes)

Elle s’est mariée avec Filbee.Riper : J’étais sûr de vous trouver ici. Comment va Johnson ?
Bullit : Ca va, il reprend goût à la vie. Hier, on lui a retiré les roulettes de son vélo. Et votre mariage avec Ginger c’est pour quand ?
Riper : C’était le week end dernier.
Bullit : Félicitations.
Riper : Elle s’est mariée avec Filbee.
[Le portable de Bullit sonne]
Bullit : Excusez moi. Allo, oui. Bonjour mon poussin, ça va ? Non, non non, ça c’est le bac à légumes. Le fromage c’est dans la porte. A gauche, oui. Ecoute je ... Non, mais écoute ... Oui ... Non je rentre à dix neuf heures  ... oui, moi aussi je t’aime. C’était Ribisi. On a tellement de chose à rattraper.
Riper: Hé !

Haut de la liste

Réplique #5335 | [-] 1 [+] (55 votes)

Riper : Bullit ! Je viens d’être promu agent spécial, et je pense que vous y êtes pour beaucoup. Alors voilà c’est pour vous.
Bullit : Une clef ?
Riper : Appuyer sur le boîtier.
Bullit : Ah, oui, c’est rigolo, une clef qui fait de la musique, merci.
Riper : Retournez vous et appuyez sur le boîtier. C’est une turbo diesel de quatre vingt trois, avec jantes aluminium sur les quatre roues. C’est la numéro six. Elle est à vous Bullit. [Bullit est ému] Hier soir on a repêché le cadavre d’une femme, dans l’Eastriver. Son corps était lesté de cinq boîtes de Monopoly, et on a retrouvé dans son larynx une scelle de VTT.
Bullit : On y va.

C’est la numéro six.
Réplique #10091 | [-] 6 [+] (6 votes)

Dans celle là au moins y’a l’air chaud et l’air froid en même temps.

Bullit : Dans celle là au moins y’a l’air chaud et l’air froid en même temps.
Riper : C’est quand même incroyable Bullit.
Bullit : De que-a ?
Riper : On est filmés de loin mais pourtant on nous entend vachement bien.